Château de Villerouge-Termenès

Mentionné pour la première fois au XIIème siècle, il appartint aux archevêques de Narbonne de 1110 à 1789. Il fut entièrement reconstruit au XIIIème siècle.
Implanté au cœur du village médiéval, le château rectangulaire est flanqué de quatre tours (XIIIème et XIVème siècles).
L'aile est du monument abrite sur trois niveaux une très originale visite guidée audiovisuelle : «Le monde de Guilhem Bélibaste, dernier parfait cathare», utilisant audios, vidéos, diorama, diaporamas, mannequins costumés et fresques murales reconstituées selon les techniques du XIVème siècle. Guihem Bélibaste, dernier parfait cathare, né à Cubières, vers 1280, mena une vie errante, tuant un berger qui voulait le dénoncer au "bayle" pour catharisme. Initié, il fut arrêté mais s'évada de sa prison de Carcassonne, vécut avec une femme contre les règles des parfaits. Trahi et capturé, il fut remis, à la suite d'un procès, à l'archevêque de Narbonne, Bernard de Farges qui le fit brûler vif à Villerouge en 1321.

1 2 3 4 5
6 7 8 9

Photo 1 et 2: Château quadrangulaire, avec ses quatre tours d'angle..
Photo 3 : Cour intérieure.

Photo 4 : Fenêtre avec coussiège.
Photo 5 : Cuisine reconstituée.
Photos 6, 7 et 8 : Fresques murales.
Photo 9 : Galerie extérieure.