Château de Termes



Mentionnée pour la première fois en 1110, cette forteresse était réputée imprenable. Propriété de la famille de Termes jusqu'en 1228. En 1210, pendant la Croisade contre les Albigeois, elle résista quatre mois au siège des croisés commandés par Simon de Montfort. Le château succomba par manque d'eau ou plutôt par empoisonnement de l'eau (dysenterie). Il devint forteresse royale en 1260 pour tenir une place stratégique, face à la frontière aragonaise. C'était un des "cinq fils de Carcassonne". Il fut détruit en 1653

Le château de Termes s'élève, à 700 mètres d’altitude, au sommet d'un escarpement rocheux, défendu par le fossé naturel du Sou (gorges de Terminet). Le château est composé de deux enceintes. Il est composé de deux enceintes. A l'intérieur de la deuxième enceinte se trouve la chapelle castrale dont la voûte s'est écroulée. Sur le mur ouest, une ouverture cruciforme est devenue le symbole de ce château.

1 2 3 4
5 6 7

Photos 1 et 2: Enceintes protégeant le château
Photos 3 et 5 : Poterne ouest.
Photo 4 : Chapelle castrale, à la voûte écroulée, à baies romanes (XIIème siècle).
Photos 6 et 7 : Baie romane à ouverture cruciforme.