Château de Puilaurens



Pendant quatre siècles, Lapradelle-Puilaurens fut la forteresse frontière la plus méridionale de France. Durant la croisade contre les Albigeois, elle fut un refuge pour de nombreux chevaliers cathares dans les années 1240, mais ne tomba jamais entre les mains de Simon de Montfort. Édifié à 700 m d'altitude, le château est mentionné dès 985 dans une bulle du pape Jean XV, il appartenait alors à L'Abbaye de Saint Michel de Cuxa. Le premier châtelain connu est Roger Catala (1217). En 1250, il devenait possession royale et Louis IX le fit fortifier en 1255.

L'accès au château se fait par un sentier botanique sillonnant la forêt. l'accès en chicane permettait une défense efficace, de remarquables courtines crénelées défendues par 4 tours, ainsi que de splendides merlons, créneaux, assommoirs, archères, meurtrières, mâchicoulis. On atteint la porte principale par une rampe coupée de chicanes pour déboucher dans une sorte de réduit percé de meurtrières obliques convergeant vers l'entrée. L'édifice a conservé son système de défense, ses courtines crénelées défendues par 4 tours et son donjon modifié et agrandi du XIème au XIIIème siècle , ainsi que de splendides merlons, créneaux, assommoirs, archères, meurtrières, mâchicoulis...

Il s'agit d'un donjon modifié et agrandi du XIème au XIIIème siècle, entouré par une enceinte crénelée à quatre tours. On atteint la porte principale par une rampe coupée de chicanes pour déboucher dans une sorte de réduit percé de meurtrières obliques convergeant vers l'entrée. La cour est entourée de courtines crénelées où court le chemin de ronde. En retournant vers l'entrée on accède à l'enceinte du donjon ou subsiste les vestiges du donjon carré, la tour dite Dame Blanche et des mâchicoulis aménagés dans la courtine. Du château fortifié par Saint Louis qui hébergea une garnison on retrouve la trace des magasins et des habitations


1 2 3
4 5 6

Photos 1, 2 et 3 : Vues du château, perché à 700 m. d'altitude, à partir de la billetterie et du chemin botanique d'accès.
Photo 4 : Accès par une série de neuf murets étagés, disposés en chicane.
Photo 5 : Rempart, percé d'archères et, à gauche, tour de la "Dame Blanche".
Photo 6 : Cour intérieure, à gauche, les remparts et la poterne nord (voir photo 4 de la page suivante).

D'autres photos de Puilaurens page suivante